Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Infolive Haiti

Infolive Haiti est une plateforme d'infos en ligne crée dans le but de former et d'informer tous nos milliers de followers. Pour plus information contacter nous au (+509) 4877-4863 / 4386-3880

Québec (Canada) : du nouveau dans l'enquête sur la mort de Marly Édouard

L'arme de poing qui a été retrouvée à côté du cadavre de Marly Edouard aurait été louée par la défunte pour se protéger. Selon ce qu'a rapporté le journal canadien TVA Nouvelles, l'ex manager de Baky et de Wendyyy aurait eu le revolver d'un dénommé Albano Pierre en échange de 800 $.

Québec (Canada) : du nouveau dans l'enquête sur la mort de Marly Édouard

En effet, Marly Édouard, l'ex PDG de Symbiose 509, a été retrouvée morte à Laval en février dernier, d'une balle à la tête, dans le stationnement de son immeuble de condos, soit deux (2) jours après avoir contacté la police. Une arme de poing a été retrouvée près d’elle, ce qui amenait les policiers a d'abord pensé à un suicide, mais ont rapidement conclu à un meurtre.


 

Durant le mois de mars 2021, la conjointe d’Albano Pierre avait porté plainte contre son mari pour violence conjugale. Il aurait déchargé une arme à feu en direction d'elle pour l’inciter à se faire avorter, a indiqué le journal.


 

Ainsi, lors d’une affaire de violence conjugale entendue récemment au palais de justice de Montréal, la conjointe du nommé Albano Pierre leur aurait remis au tribunal des images de l’arme avec laquelle il l’aurait menacée.


 

« Des caractéristiques identiques » sur le revolver 922 de marque H&R permettraient de croire qu’il s’agit de la même arme retrouvée sur la scène de crime, selon une analyse balistique.


 

Albano Pierre se retrouve actuellement en détention d'ici son procès pour violence conjugale, sous l'ordonnance du juge Louise Provost.


 

« Bien que [Albano Pierre] ne soit aucunement accusé du meurtre survenu le 21 février 2021, il apparaît vraisemblable que l’arme, qu’il aurait cédée à une connaissance peu de temps avant qu’elle ne décède, ait un lien avec son décès », a dit la juge. Cette dernière a dénoncé, par le fait même, la prolifération des armes à feu à Montréal.


 

Toutefois, aucun suspect n’a été arrêté relativement à ce meurtre. Le Bureau des enquêtes indépendantes devra déterminer si les appels de détresse de la victime avant sa mort ont été pris suffisamment au sérieux.



 

Infolive Haiti

contactinfolive@gmail.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article